Extraits du tome 1

Samedi, les bétonnières attendaient,
alignées dans la rue Blomet,
leur tour de déverser dans le gouffre profond
leur charge interminablement
jaillie du port de Javel.

Trois étages de parking souterrain,
ce sont des murs et des colonnes,
toute une structure évidée
s’emplissant de liquide gris
qui devient pâte
et puis durcit.

Demain, cela sera aussi solide
que la réalité
lorsqu’on la regarde
avec le front.

*****

Le petit bonhomme crie
quand je l’attire dans la piscine
de joie et de crainte à la fois.

Acor ! dit-il et je saute
encore dans l’eau en faisant des vagues
qui le font rire.

Puis il regarde l’horizon pourpre
un soir d’automne en costume sombre
et se souvient de moi.

*****

En termes de queue,
l’homme est le contraire du chien
mais manque d’odorat.

Cela le rend victime de sa vue :
ce qui est rond est bon
j’accours et je m’y fourre

et alors je ferme les yeux.

J’aimerais parfois que ma bite aboie
— ce serait plus honnête.